logo
logo

Les mots de l’équipe

Les hommes et les femmes d'AtticorA

Ils vous parlent avec leurs mots

Notre bureau d'étude

Philippe Auvergne

Étude

« Je travaille depuis 2002 dans l’entreprise, j’ai débuté au tout début du projet avec la conception de la machine permettant la fabrication du béton de chanvre puis maintenant sur la partie construction des maisons AtticorA.

Je m’occupe aujourd’hui essentiellement de tout ce qui est électricité, contrôle consuel, respect des normes…

Le travail se passe très bien avec des équipes qui sont disponibles sachant travailler ensemble. Mon travail est très intéressant car l’entreprise évolue constamment. De la conception à la commercialisation le travail est très varié.

J’ai fait construire ma maison Atticora en 2009. Travaillant dans l’entreprise depuis plusieurs années, et connaissant bien tous les avantages et intérêts de ce type de maison, il m’a paru évident de faire construire selon ce procédé. »

Nos maçons

Alexis Paris

Maçon

« Cela va faire 3 ans que je travaille chez AtticorA en maçonnerie gros œuvre mais aussi en finition et tout ce qui touche au lambris. J’ai connu l’entreprise par un ami qui habitait dans la région et qui y travaillait. Quand je suis arrivé chez AtticorA j’ai été très surpris : j’ai découvert une ambiance familiale et une très bonne entente entre tous les collègues, ce qui est très agréable.

Avant d’arriver dans l’entreprise, je ne connaissais pas les blocs de chanvre, j’ai appris à les connaître, et il a fallu deux ans pour constater et me convaincre d’utiliser le produit pour construire ma maison en blocs de chanvre. »

Aurélien Gloria

Responsable gros œuvre

« Je travaille en tant que maçon responsable gros oeuvre chez AtticorA depuis deux ans. Il y a une très bonne ambiance au sein de l’entreprise et l’autonomie laissée à chacun me plaît beaucoup. La coordination avec les différents corps de métier est un réel avantage chez AtticorA car nous travaillons tous en interdépendance les uns des autres : il y a une réelle prise en compte du travail des autres. C'est l'ensemble du système constructif qui est cohérent. Le fait de construire des maisons en bloc de chanvre m’a convaincu pour faire construire la mienne ainsi.»

Nos charpentiers

Pierre Gabert

Charpentier

« J’ai travaillé dans une entreprise durant 7 ans où l’on exerçait pour de gros groupes. Le mode de construction AtticorA et leur mentalité m’ont intéressé. J’y travaille maintenant depuis 6 mois en tant que charpentier. Tous les moyens de levage, la sécurité, l’entraide dans l’équipe permettent de rendre très agréable le travail sur les chantiers.

En ce qui concerne les maisons en blocs de chanvre, je dirais que cela nécessite très peu de chauffage et donc permet des économies, ainsi qu’un taux d’humidité qui est bon. Le style des maisons est aussi très sympathique avec l’ossature en bois, ce qui permet de voir tous les corps de métiers qui ont travaillé dans ces maisons. »

Nos façadiers

Sébastien Colonel Bertrand

Responsable des enduits

« Je suis arrivé il y a 4 ans chez AtticorA lorsque l’entreprise cherchait à développer la construction de maisons en blocs de chanvre et avait besoin de maçons qualifiés, je suis aujourd’hui façadier et je m’occupe des enduits intérieurs et extérieurs.

J’apprécie beaucoup le procédé et la matière du chanvre. Comparé à la maçonnerie traditionnelle, c’est beaucoup moins lourd à porter, au niveau acoustique et thermique je trouve ça génial ; pour les appuis on fait des ruptures de pont avec du liège, les tableaux de fenêtres sont en bois donc plus besoins de les maçonner, et surtout c’est sain pour le corps contrairement à un travail avec du ciment.

Depuis que je travaille sur les chantiers, on a fait des testes d’étanchéité à l’air avec des résultats performants, j’ai de la famille qui habite dans une maison traditionnelle à 1300m d’altitude et qui utilise 13 stères de bois par an alors qu’un collègue qui a construit en bloc de chanvre à la même altitude utilise seulement 3 stères par an !

Tout le monde pense qu’une maison en bloc de chanvre est plus coûteuse à faire construire car les blocs sont plus chers que du moellon traditionnel, mais il faut savoir qu’il y a beaucoup moins de travail sur ces maisons : on est donc gagnant sur le temps de travail et sur les matériaux (pas d’isolants à rajouter par exemple).

Ce sont des maisons qui s’auto-ventilent, l’air se renouvelle naturellement, c’est vraiment très agréable à habiter. »

Nos électriciens et plombiers

Vincent Galloy

Responsable second œuvre

« Fabien Morel est un ami de longue date. J’ai décidé de le rejoindre lorsqu’il m’a parlé de son projet de mettre en œuvre le bloc de chanvre, notamment avec l’isolation par l’extérieur il y a 4 ans, puis maintenant avec la construction des maisons. Je suis aujourd’hui responsable second œuvre : je fais beaucoup d’électricité, je supervise le montage des murs, la pose de pré-cadres des fenêtres.

Le travail se passe très bien, tout le monde s’adapte aux évolutions de l’entreprise. J’ai toujours aimé avoir un travail varié donc c’est très intéressant : c’est à la fois manuel, et je dois aussi encadrer l’équipe. On a pour but de construire de belles maisons mais aussi efficaces d’un point de vue thermique. Une fois les chantiers terminés, ça fait plaisir de voir le résultat et de voir les gens qui sont bien dans leur maison. »

Nos menuisiers et carreleurs

Ludovic Couraillon

Menuisier

« J’étais auparavant informaticien mais j’ai décidé de me reconvertir professionnellement. Mon poste de menuisier chez AtticorA est la réussite de ma reconversion et la concrétisation d’un rêve.

Je suis menuisier pour l’entreprise, mon travail consiste à créer des pré-cadres, des caissons pour les volets roulants, des coffrets techniques, des couvre-joints et aussi des meubles pour les maisons. Et je travaille aussi en atelier et sur les chantiers. Il y a plein de choses à découvrir et c’est ce que je trouve très intéressant.

Nous sommes tous très autonomes, Fabien Morel nous fait confiance et c’est très valorisant pour toute l’équipe.

C’est un vrai plaisir de voir les maisons terminées ainsi que leurs meubles et de voir tout le travail qui y a été accompli. »