logo
logo

Maison et développement durable : la remise à niveau

Bâtiment à énergie positive, Label Effinergie +, bâtiment biosourcé, maison HPE (haute performance énergétique) ou THPE (très haute performance énergétique), maison BBC ou basse consommation… Les termes sont multiples pour définir ce qu’est une maison écologique, et c’est en compagnie d’un client que j’ai réalisé qu’il était temps d’écrire cet article, lorsqu’il m’a posé la question suivante : « et vos maisons, elle sont dans quelle catégorie ? » Voilà donc la remise à niveau – ou la mise à niveau tout court – concernant l’ensemble de ces termes.

Label Effinergie+

Jusqu’au 1er Janvier 2013, la référence en la matière était le label BBC – Effinergie, mis en place en 2007. C’était la preuve que la maison basse consommation comme norme de construction était validée. Puis à partir de début 2013, ce jalon a été remplacé par Effinergie+, qui certifient les bâtiments dont les performances énergétiques vont au-delà des exigences réglementaires RT2012. Il met l’accent sur l’enveloppe du bâtiment, la performance thermique globale, l’étanchéité à l’air et la qualité de l’air. Ces différentes dispositions permettent en théorie d’améliorer de 20% les performances du bâtiment par rapport à la RT 2012. De plus, il intègre de nouvelles règles plus contraignantes, afin que les résultats collent encore plus à la réalité de tous les jours :
– L’intégration de calcul d’autres usages comme l’électroménager ;
– Le suivi régulier des consommations ;
– L’affichage de certaines données de consommation obligatoire, comme la part de consommation couverte par de la production locale d’énergie d’origine.

Label Bepos

Cette première norme sert d’objectif pour se diriger vers la norme des bâtiments à énergie positive – BEPOS – d’ici 2020. Effinergie+ sert donc de pilote au label BEPOS. Pour l’obtenir, il faut donc être apte à obtenir le label Effinergie+, et en plus de cela, le bâtiment doit faire l’objet d’une évaluation de l’énergie grise nécessaire à la mise à disposition des matériaux pour sa construction ainsi que la consommation d’énergie générée par les déplacements des utilisateurs. Les objectifs d’une construction BEPOS passent donc par certains éléments, dont l’apport d’un environnement confortable et sûr et la facilitation du comportement éco-responsable des occupants. En plus des aspects purement matériels, c’est la qualité de vie qui est pris en compte dans ce label. Avant, on parlait beaucoup de « maisons BBC » (mais ça, c’était avant) : maintenant, la Rolls-Royce des termes à la mode en terme de bâtiment écolo avec l’arrivée de la RT 2020, ce sera les bâtiments à énergie positive !

Labels HPE et THPE

Les labels haute performance énergétique (HPE) et très haute performance énergétique (THPE) ont également pour vocation à indexer la construction de bâtiments neufs sur la norme BEPOS :
– Le label HPE a pour objectif de réduire les consommations d’énergie primaire de 10% par rapport au niveau RT 2012 ;
– Le label THPE va encore plus loin, en atteignant une réduction de 20% par rapport à RT 2012.

Label bâtiment biosourcé

Le label bâtiment bisourcé se caractérise par l’usage de biomasse animale ou végétale concourant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et au stockage temporaire de carbone. Les principaux matériaux biosourcés sont le bois et ses dérivés, la paille, le chanvre – tiens donc ! -, le liège et la laine de mouton. En fonction de l’usage final (particulier, industrie ou service de transport, hébergement hôtelier ou bureux), le niveau d’incorporation de ces matériaux diffèrent.

Outre la maison, c’est donc le caractère humain qui va être mis en avant avec cette norme BEPOS. En effet, l’habitant devient acteur à part entière des conditions de réussite d’un projet BEPOS via la conception jusqu’à la réalisation du bâtiment. Chez AtticorA, nous considérons être en avance sur notre temps, car cet aspect humain a toujours été une caractéristique primordiale de la création de nos maisons.

Comments are closed.